Les parents et l’église sont des partenaires

Article écrit par Christian Willi, paru le 7 août 2014 sur le site Family de la Maison d’Edition « Alliance Presse »

En matière de transmission de la foi aux enfants, l’Eglise a certes un rôle à jouer. Mais lui déléguer l’entier de l’éducation religieuse serait une fausse bonne idée.

«Savez-vous comment gagner deux heures de temps libre par semaine ? Inscrivez vos enfants à l’école du dimanche d’une Eglise !»

C’est le plus sérieusement du monde qu’un magazine américain avait fait cette suggestion !
L’idée, saugrenue, soulève pourtant une question de fond : comment l’éducation religieuse donnée par Think Orangel’Eglise s’inscrit-elle dans l’éducation chrétienne souhaitée par les parents ? C’est lors d’un congrès Willow Creek à Chicago (une grande Eglise évangélique), en 2005, que Hans Forrer, responsable du travail parmi les enfants dans les Eglises Chrischona pour la Suisse, a pris conscience que les Eglises passaient à côté d’une véritable occasion. Inspiré ensuite par les conférences «Think orange» et plusieurs ouvrages, il a développé un modèle de stratégie qu’il propose désormais aux Eglises locales.
Lire la suite

Bulles de vie

Pendant ce stage, la responsabilité de Céline est de participer aux Clubs d’Enfants organisés par l’église.

Plusieurs membres de l’église participent à l’élaboration, le tout coordonné par Corinne Ruhland, de l’Association Evangile et Enfance.

Une vingtaine d’enfants étaient présents ce samedi, dont 3 ou 4 nouveaux, ce qui était très encourageant. Les enfants étaient attentifs et enthousiastes.

L’objectif est de parler de Dieu aux enfants, un Dieu qui les aime, qui les comprend, et qui souhaite avoir une relation personnelle avec eux.

Nous voilà à Belfort !

Le lion de Belfort

Depuis la fin du mois d’août, nous y voilà enfin ! Après cette année à l’Institut Biblique de Genève, nous voici en stage de 2ème cycle pour deux ans au moins dans la région.

C’est étonnant de voir combien Dieu nous a précédé dans cette ville que Jean-Samuel redécouvre puisque son papa Bernard y a grandi avec sa maman et sa soeur. Il y passait ses vacances, et il y retrouve de bons souvenirs !
Pour l’instant, nous prenons encore nos marques en découvrant les moyens de transports, le « vélib », les pistes cyclables, les quartiers, piscine, parcs et conservatoire !

Samedi dernier, nous avons fait le tour des lieux historiques familiaux : école où a enseigné Jeanne HUCK-TISSERAND, appelée Mamie, le temple où allait Eugène HUCK l’arrière-grand-père. La chapelle de Florimont, et la ferme du Porchy, où la grand-mère maternelle est née, et les cimetières où les corps reposent maintenant, mais leur âme est au près de Dieu, nous le savons.

A propos de Deutéronome 6

 

Lire la Bible en Famille

 

Ecoute, Israël, l’Eternel est notre Dieu, il est le seul Eternel. Tu aimeras l’Eternel ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Que ces commandements que je te donne aujourd’hui restent gravés dans ton cœur. Tu les inculqueras à tes enfants et tu en parleras chez toi dans ta maison, et quand tu marcheras sur la route, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. Qu’ils soient attachés comme un signe sur ta main et comme une marque sur ton front. Tu les inscriras sur les poteaux de ta maison et sur les montants de tes portes. (Deutéronome 6:4-9 BDS)

 

Ce passage est une exhortation adressée aux parents et aux responsables d’Eglise. Il est éminemment pratique. Il dit essentiellement que si vous partez de l ‘approche de la « Grande Histoire », vous pourrez:

  • Imaginer la fin. Tout commence avec Dieu et se termine avec Dieu. Parfois, en particulier dans des situations familiales difficiles, il n’y a pas de véritable solution. Il n’y a qu’un Dieu.
  • Se battre pour le coeur. C’est tout. Si vous ne touchez  pas le cœur de vos enfants, vous ne touchez rien.
  • Rendre personnel. Ce n’est pas simplement une « foi du Dimanche. » Il s’agit d’une foi de tous les jours. Vous devez enseigner à vos enfants tous les jours dans toutes les situations.
  • Créer un rythme. Si vous comptez sur l’église pour influencer vos enfants, ils n’ont que 40 heures par an environ pour le faire. Par contre, les parents ont environ 3000 heures par an pour influencer leurs enfants. De toute évidence, l’église ne pourra jamais faire le travail que peuvent faire les parents.
  • Élargir le cercle. Les parents hébreux n’ont pas essayé d’élever seuls leurs enfants. Ils ont eu l’aide de toute la communauté. Ça comprend toute une assemblée. Les enfants qui ont des mentors et des conseillers en dehors de leur famille sont plus susceptibles de mener des vies saines et solides.

Tout cela  donne de l’espoir pour toutes les familles, quelles qu’elles soient, brisées ou non.

Tiré d’un article du Blog de Michaël Hyatt, « Two Approaches to Influencing the Family » (Oct. 2009)
http://michaelhyatt.com/two-approaches-to-influencing-the-family-catalyst-day-0.html

C’est quoi une sortie Proverbe ?

Ce week-end, nous étions dans l’Eglise du Mée-sur-seine, pour un concert avec notre groupe musical, qui s’appelle Proverbe.

image

http://www.eglise-evangelique.net

L’objectif est de parler, de chanter, de présenter des sketches afin d’expliquer ce en quoi nous croyons, c’est-à-dire que Dieu existe bel et bien, qu’il a changé notre vie.

Voici les paroles d’un des chants qui l’explique bien :

C’est que je sais d’où je viens

Il m’a créé de ses mains

C’est que je sais où je vais car il trace mon chemin,

C’est que je sais qui je suis : son enfant, je lui appartient

Je sais pourquoi je suis là et quelle sera ma fin.

 

Transmission

PEP'S CAFE !

Grand-père et petit-fils par George Hodan Une ère où tout ce qui est vieux est dévaloriséGrand-père et petit-fils par George Hodan
La transmission, d’une génération à l’autre : un enjeu, à l’ère où tout ce qui est « vieux » est dévalorisé

« L’Homme de bien transmet son héritage aux enfants de ses enfants… »(Prov.13v22)

L' »homme de bien » est aussi un homme sage. A mille lieux d’une vision à court terme, il pense à l’avenir. Et même au-delà de ses propres intérêts, de ce qui peut « rapporter tout de suite », ou même de ses propres enfants. Il se soucie de ce qui sera laissé aux petits enfants.

« Ce qui sera laissé »(« l’héritage ») est révélateur de ce qui a (pré)occupé cet « homme de bien » durant sa vie : cet héritage sera-t-il matériel, moral, culturel, environnemental ou spirituel ? A moins qu’il ne soit…Dieu Lui-même ? (Deut.10v9) Sachant qu’en comparaison, Dieu s’est choisi des personnes pour héritage.(Deut.9v29)

A quoi rêvent les petits garçons ? Et les petites filles ? Nos (petits)enfants nous accuseront-ils ? Et d’ailleurs, se préoccuperont-ils de ce qui leur sera…

View original post 31 mots de plus

5 bonnes raisons pour ne pas mettre en place un Ministère de la Famille

Article du Dr Rob Rienow, traduit de l’anglais

http://visionaryfam.com/2012/05/5-reasons-not-to-do-family-ministry/

Beaucoup d’églises sautent sur l’occasion, inspirée par le Saint-Esprit, de mettre en place un ministère des familles dans l’Eglise. Malheureusement, certains démarrent un ministère des familles pour de mauvaises raisons. Voici cinq mauvaises raisons pour créer un ministère de la famille dans votre église.

1. La majorité des enfants et des adolescents qui grandissent dans nos églises aujourd’hui quittent la foi quand ils deviennent adultes. Si nous améliorons la formation afin d’équiper les parents, nous allons voir plus d’enfants garder la foi.

2. Les mariages à l’intérieur de l’église et de la communauté sont en crise. Si nous construisons un ministère de relation d’aide pour les couples, nous pouvons réduire le taux de divorce.

3. Les familles sont sur-engagées et ont très peu de temps ensemble. Si nous prévoyons des événements familiaux, nous pouvons offrir des possibilités pour eux de grandir ensemble.

4. Lorsque de nouvelles personnes viennent à l’église, un de leur premier souci est de trouver des programmes pour aider leur famille. Si nous créons un ministère de la famille dynamique, plus de gens vont choisir notre église.

5. Chaque année, nous nous tapons la tête contre le mur pour essayer de trouver suffisamment de bénévoles parmi notre jeunesse pour les ministères parmi les enfants. Si nous faisons un meilleur travail, y compris les parents, nous pourrons contribuer à rendre les programmes de l’église plus attrayants.

Ces cinq affirmations sont vraies. Mais pas une seule est une raison suffisante pour une église locale de s’engager dans un ministère parmi les familles.

Il n’y a qu’une seule raison pour l’Eglise de Jésus-Christ à s’engager radicalement dans un ministère familial. Dans la Bible, Dieu nous dit qu’Il a créé l’institution de la famille pour faire avancer l’Evangile et construire son Royaume. La famille est une institution du «Grand Commandement».
Dieu appelle les parents à être les premiers formateurs spirituels de leurs enfants et surtout à la maison.
« Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. » (Genèse 1:28 LSG)
« Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre. Car je l’ai choisi, afin qu’il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l’Éternel, en pratiquant la droiture et la justice, et qu’ainsi l’Éternel accomplisse en faveur d’Abraham les promesses qu’il lui a faites… (Genèse 18:18, 19 LSG) »
« Tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton cœur. Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux. Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes. (Deutéronome 6:5-9 LSG) »
« Ce que nous avons entendu, ce que nous savons, Ce que nos pères nous ont raconté, Nous ne le cacherons point à leurs enfants; Nous dirons à la génération future les louanges de l’Éternel, Et sa puissance, et les prodiges qu’il a opérés. (Psaumes 78:3, 4 LSG) »
« Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. (Actes 2:38, 39 LSG) »

Dieu a créé le mariage avec pour objectif le discipulat spirituel (Ephésiens 5) et pour que la prochaine génération se lève pour la gloire de Dieu.

Dieu a ensuite appelé les premières églises à équiper la famille pour la réussite spirituelle. L’église a encouragé les familles pour le culte et la louange. Les parents étaient formés dans l’église, en particulier les pères, pour le discipulat de leurs enfants à la maison (Ephésiens 6:4).
L’église a appelé les hommes et les femmes mariés à mettre comme priorité et à considérer comme un ministère leur engagement envers leur conjoint et le placer au-dessus tous les autres (Ephésiens 5). Les hommes n’étaient pas qualifiés pour servir de pasteurs ou d’anciens s’ils n’avaient pas déjà été reconnus en tant que chefs spirituels de leurs maisons, et en y exerçant l’amour (Tite 1:5). L’église primitive contribué à l’avancement de l’Évangile dans et par les familles et nous devons faire de même.

Il ne faut pas commencer un ministère de la famille en raison de mauvaises statistiques, de mariages déficients, de familles blessées, ou de programmes de lutte contre ces problèmes. Au lieu de cela, construisons votre ministère de la famille sur la vérité que Dieu a créé la famille pour atteindre les perdus, faire des disciples de la prochaine génération, et construire le Royaume de Dieu.
Engagez-vous à inspirer et équiper chaque famille dans votre église pour cette mission divine!

******

Le ministère le plus important de Rob Rienow est d’aimer sa femme Amy et d’être partenaire avec elle pour faire de ses enfants des disciples. Il est pasteur, auteur et fondateur de « Ministères de la Famille Visionnaire » (www.VisionaryFam.com)

Samedi 25 janvier, Intervention à Renens

Atelier-Renens

Nous étions ce samedi à l’Eglise de l’Action Biblique à Renens, en Suisse.

Nous avons animé un atelier à destination des moniteurs jeunesse (ainsi que des parents) l’après-midi.

Nous avons parlé des quelques éléments de la liste suivante :

  • En prenant appui sur Deutéronome chapitre 6, que nous dit la Parole de Dieu au sujet de l’enseignement des enfants ?
  • Est-ce que les parents sont responsables de l’enseignement spirituel de leurs enfants ?
  • Quel est le profil-type d’un moniteur d’Ecole du Dimanche aujourd’hui ?
  • Que puis-je faire pour encourager les parents ?
  • Quelles sont les ressources disponibles ?

Une bien belle réunion, beaucoup de partages et d’expériences de vie, et une conclusion :

« Restons motivés et convaincus que le meilleur endroit pour enseigner La Parole est la famille, et soyons des modèles pour les enfants ! »